musique

Validation des acquis de l’expérience (VAE)

 

 

LE DIPLOME D'ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE

Le Diplôme d’Etat de professeur de musique est une certification professionnelle relevant du ministère chargé de la Culture, de niveau II (180 ects).

Il ne s’agit pas du diplôme de tout type d’enseignement musical dans tout type de contexte. Il est référé principalement à deux types de structures identifiées dans l’annexe de l’arrêté du 5 mai 2011 :
«Les établissements d’enseignement public de la musique, de la danse et de l’art dramatique relevant des collectivités territoriales» et «Les écoles associatives et structures culturelles publiques ou privées, en lien ou non avec des structures de création et de diffusion».
En l’absence d’expérience dans au moins l’un ou l’autre de ces contextes il est tout à fait déconseillé de s’engager dans une démarche de VAE-DE. D’autres voies d’accès au diplôme existent (formation initiale, formation continue).

Il n’existe pas de Diplôme d’Etat de tel ou tel instrument, qui serait pratiqué ou enseigné de manière « générique » (sans ancrage dans une esthétique en particulier). Le Diplôme d’Etat certifie un niveau d’expertise spécifiquement pour une discipline, un domaine (esthétique) et une option. De ce fait :
• En cas d’expériences professionnelles et d’expertise dans plusieurs domaines musicaux, il est envisageable de présenter plusieurs demandes de VAE-DE, simultanément ou successivement.
• En cas d’inadéquation entre cette spécialisation dans un domaine (esthétique) et l’expérience professionnelle personnelle, la pertinence de la démarche de VAE-DE est très probablement à questionner.

Le Pont Supérieur est habilité à délivrer le Diplôme d’Etat dans les disciplines, domaines, options suivants :

Discipline Domaine Option
Enseignement instrumental ou vocal

Classique à contemporain

Musique ancienne

Musiques traditionnelles

Jazz et musiques improvisées

Musiques actuelles amplifiées

instrument concerné 

instrument concerné

aire culturelle, instrument concerné

instrument concerné

instrument concerné

Formation musicale    
Accompagnement  

musique

danse

Direction d’ensembles  

ensembles instrumentaux

ensembles vocaux

Une même demande de VAE-DE ne peut concerner qu’une seule option pour un seul domaine d’une seule discipline.

Le Diplôme d’Etat est défini par un référentiel d’activité et de certification. Celui-ci liste l’ensemble des attendus qui doivent être validés pour accéder à la certification.

 

L'ACCES AU DIPLôME PAR LA VOIE DE LA VAE

L’accès au diplôme se fait par la formation initiale (parcours articulé à celui du DNSPM) ou par la formation continue                            (parcours spécifique, organisation pédagogique compatible avec une activité professionnelle à temps plein).

Ces formations sont accessibles sur concours, et correspondent à des parcours de 2 à 4 ans, pour 1350h de formation.

Le diplôme est également accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE). L’hypothèse est alors que la personne a acquis, par son expérience, l’équivalent d’un niveau DE par rapport à l’ensemble des attendus du diplôme (savoirs, savoir-faire, conscience des enjeux). Le niveau d’expertise attendu correspond à celui des autres voies d’accès (formations initiales ou continues).

L’expérience seule ne garantit en rien le développement d’acquis, ceux-ci ne peuvent se développer que dans le cas où la personne a eu les ressources et les possibilités de compléter l’expérience proprement dite par : des échanges avec des collègues, du temps de recul, des formations courtes, des recherches et lectures personnelles, de l’appropriation autonome de ressources culturelles et scientifiques,… (cf référentiel de certification).

LES ETAPES

 

 

1. Recevabilité (livret 1) : une quantité d’expérience dans la discipline, le domaine et l’option

La première phase de la procédure est très largement accessible, simple et ouverte : il suffit de justifier d’au moins une année d’expérience (600h de face à face pédagogique) dans la discipline, le domaine et l’option.

Mais l’avis de recevabilité n’est qu’une autorisation administrative à rentrer dans la procédure, sur des critères purement quantitatifs qui ne permettent en rien de préjuger de l’issue de la démarche. L’évaluation du niveau d’expertise par rapport aux attendus du diplôme ne se fait qu’à l’étape suivante, par le livret 2 (présentation des acquis) et l’entretien avec le jury.

Il convient donc, y compris après une recevabilité positive, de bien prendre la mesure de l’étendue et du niveau des compétences correspondant au diplôme, par rapport à son propre niveau d’expertise personnelle dans la discipline le domaine et l’option.                  Cet auto-diagnostique doit aussi porter sur l’adéquation de ses compétences avec la spécificité des pratiques professionnelles correspondant au Diplôme d’Etat. (cf. 1. Le diplôme d’Etat de professeur de musique, ci-dessus). Une recevabilité peut en effet être conservée en vue d’une poursuite du parcours, plusieurs années plus tard, une fois les compétences recentrées et/ou développées.

 

2. Faisabilité : la possibilité pour le centre d’organiser un entretien de validation pour la session en cours

Les différentes options du DE n’étant pas listées dans les textes officiels et l’habilitation des établissements se faisant au niveau des disciplines et domaines (esthétiques), toutes les options peuvent potentiellement donner lieu à des recevabilités.

Pour autant, les règles d’organisation des entretiens de validation et la nécessité de garantir l’égalité de traitement des candidats impliquent de n’organiser des jurys, pour une même discipline-domaine-option, qu’à partir du moment où un nombre suffisant de candidatures a été déposé et sous réserve qu’il soit possible de trouver un spécialiste (DE et/ou CA et/ou ATEA et/ou PEA) de cette option.

L’avis de faisabilité pourra également être positif si par ailleurs des jurys sont organisés cette année-là dans la même discipline-domaine-option, dans le cadre des épreuves terminales des formations initiales ou continues menant au DE (FIDE, FCDE).

 

3. Présentation des acquis (livret 2 et entretien de validation) : un niveau d’expertise par rapport à l’ensemble des attendus du diplôme

Dans ce dossier (livret 2), il s’agit de présenter puis d’analyser un certain nombre d’expériences professionnelles en lien avec les différents enjeux de compétence du référentiel de certification du Diplôme d’Etat. Ce document ne sera pas un complément à l’entretien, il en sera la pierre angulaire : son importance et le travail personnel qu’il nécessite ne doivent donc pas être sous-estimés.

Le fait d’avoir eu telle ou telle expérience ne sera pas en soi un critère de validation suffisant, puisque la question sera pour les jurys de déterminer quels seront les acquis de ces expériences, quel niveau d’expertise aura été atteint par rapport à l’ensemble des attendus du diplôme.

 

4. Suite à l’entretien de validation : obtention du diplôme ou parcours complémentaire

Il peut arriver que le jury valide directement l’ensemble des attendus du diplôme. Ce cas correspond généralement à des parcours professionnels riches et variés, nourris par une démarche personnelle de constant questionnement des pratiques, enrichissement par des rencontres, de la formation professionnelle continue, de la participation au travail d’équipe et aux projets d’établissement,…

Si ce n’est pas le cas, il s’agit d’une absence totale de validation (cas rare correspondant a priori à une erreur d’orientation) ou d’une validation partielle. La personne conserve alors le bénéfice des attendus validés, et peut poursuivre son parcours en complétant les acquis de son expérience par de la formation et/ou des expériences complémentaires.

Au plus tôt après une année scolaire, il est alors possible de se présenter à nouveau devant un jury, pour les attendus restant à valider.

CALENDRIER DE MISE EN OEUVRE

Le Pont Supérieur met en œuvre la VAE-DE sur la base du calendrier suivant :

À partir du 15 octobre (N) : envoi du modèle de livret 1, sur demande par email (formationcontinue@lepontsuperieur.eu)                         en précisant la discipline, le domaine et l’option concernés.
Du 1er au 31 janvier (N+1) : réception des livrets 1.
Puis, pour les personnes recevables :
Le 31 mars au plus tard (N+1) : avis de faisabilité
Entre le 1er et le 31 mai (N+1) : réunions de préparation à l’écriture du livret 2.
31 mai (N+1) : envoi du modèle de livret 2.
31 mai (N+1) : date limite d’inscription pour l’accompagnement méthodologique
Du 20 août au 20 décembre (N+1) : accompagnement méthodologique (facultatif).
15 janvier (N+2) : date limite de dépôt des livrets 2.
Entre Le 15 mai au 15 juillet (N+2) : entretiens avec le jury (entretien 1)

orientation, conseil

Le Pont Supérieur assure l’accueil et l’orientation ainsi que le conseil tout au long du parcours, dans le cadre de ses missions générales de centre certificateur. Ce service n’est pas facturé, il est accessible à toute personne qui le souhaite, mais il est impératif de prendre connaissance des éléments présentés ci-dessus et dans les documents à télécharger, avant toute demande.

Département musique / formation continue et VAE :
formationcontinue@lepontsuperieur.eu / 02 30 96 20 11