travaux artistiques

Musique

Stage Musique et Danse

James CARLES et Emmanuel DJOB ont conduit les étudiants Danseurs en DE1 et les étudiants Musiciens du DNSPM 1 dans une aventure qui mêlait à la fois une approche  « des traditions africaines » et contemporaine du mouvement dansé et le chant gospel.

Cette rencontre Danseur-Musicien a véritablement actualisé les processus de création transversale entre la danse et la musique par le corps, la voix, les instruments.

Véritable moment de communication et de partage entre les disciplines, les approches, les esthétiques chacun s’est à la fois retrouvé dans l’expérience de l’autre qui s’est ensuite tuilé par les approches spécifiques des uns et des autres.

ORIENTATIONS DU STAGE 

 

Après un travail de préparation physique (Respiration, points énergétiques, appuis, mobilités & circulations corporelle, marche), nous avons proposé des outils et du vocabulaire aux danseurs et musiciens afin que ces derniers puissent d’une part associer de façon sensible le son et le geste; d’autres part qu’ils puissent, s’ils le souhaitaient, envisager grâce à l’improvisation une écriture instantanée qui associe son (musique) et danse (geste).  Les entrée étant croisées entre danseurs et musiciens. 

 

James Carles

Chorégraphe, chercheur et conférencier, ingénieur en agronomie, James Carles reçoit une formation initiale en danses et musiques d’Afrique et de sa Diaspora puis il se forme auprès des grands noms de la danse moderne à New York et à Londres principalement. Depuis 1992, il a engagé une démarche artistique et analytique qui explore les « lieux de jonctions » entre les danses, rythmes et philosophies d’Afrique et de sa Diaspora avec les techniques et les cadres de pensées occidentaux. À ce jour, le répertoire de sa compagnie est riche de plus d’une cinquantaine de pièces de sa propre création et d’auteurs comme Katherine Dunham, Pearl Primus, Talley Beatty, Asadata Dafora, Géraldine Armstrong, Rick Odums, Wayne Barbaste, Carolyn Carlson, Robyn Orlin, etc.

Danseur soliste et “performer hors pair” (Rosita Boisseau, “Le monde”), James Carlès a été interprète et collaborateur artistique pour  non seulement, de nombreux « ensemble musicaux » allant du Baroque, à la musique contemporaine, en passant par le Jazz ; mais également des chorégraphes tels que Carolyn Carlson, Robyn Orlin, Rui Horta, Myriam Naisy, etc. James Carlès travaille actuellement comme interprète et co auteur avec Mark Thompkins, Heddy Maalem sur un tryptique portant sur le sacré. 

Artiste associé à l’Astrada- Jazz In Marciac de 2012 à 2014, chercheur associé au laboratoire LLA Créatis de l’université Jean Jaurès de Toulouse, James Carlès est   particulièrement investit dans des projets patrimoniaux pour la diversité et la diffusion de la culture chorégraphique. Il est également créateur et directeur artistique du festival « Danses et Continents Noirs ».  Directeur artistique et metteur en scène pour divers projets, il a notamment réalisé la chorégraphie et la mise en scène de l’Opéra Carmina Burana pour le théâtre du capitole de Toulouse.   

 

Emmanuel Djob

Auteur-compositeur-interprète, il mêle subtilement soul old-school, blues, pop et gospel : de multiples influences musicales qui reflètent son métissage et celui d’une France plurielle d’aujourd’hui.  

Né au Cameroun au milieu des années 60, Emmanuel Djob commence à s’intéresser à la musique dès l’âge de 5 ans. Marqué par les musiques afro-américaines, sud-africaines et le high-life ghanéen, toutes gorgées d’harmonies subtiles, d’histoire et surtout de l’esprit de combat, il découvre la guitare, puis le piano deux ans plus tard. Le chant entrera définitivement dans sa vie à l’âge de douze ans lorsque ses parents l’inscrivent à la chorale de l’église de Yaoundé.  

Un charisme certain, une voix émouvante de baryton, un jeu de guitare brut et subtil à la fois : voilà qui pourrait résumer Emmanuel Djob.  
Homme aux multiples talents, il est apprécié et acclamé aussi bien sur le continent africain, qu’en Europe et en Amérique, en tant qu’auteur-compositeur inspiré, soliste, directeur de chœurs et animateur de master-classe.  
Depuis la fin des années 90, Emmanuel ? Djob été l’un des initiateurs du renouveau du gospel en Catalogne à travers de nombreux workshops et concerts. Son ouverture à toute forme de musique lui permet d’être invité  par des artistes hors du contexte gospel, comme le groupe Rinôçérôse ou d’enregistrer du John Adams avec l’Orchestre de Montpellier.  
Des Dixie Hummingbirds à Rhoda Scott, en passant par les Five Blind Boys Of Alabama, Wally Badarou, ou encore Helen Carter et Gospel Pour Cent Voix… Les rencontres et collaborations jalonnent et enrichissent le parcours de l’artiste

En 2013, Emmanuel Djob est le grand talent de l’émission « The Voice », suivie par  8,7 millions de personnes.   Lors  de son audition à l’aveugle, le musicien enchante les coachs, le public et les téléspectateurs, en interprétant de fort belle manière « Georgia On  My  Mind », de Ray  Charles.  
Une révélation est née !

 

 

Derniers Travaux Artistiques

Lectures musicales dirigées par Laure Werckman et Olivier Mellano

En savoir plus

Stage Musique et Danse

En savoir plus